Le moulin à meule de pierre

« Nous faisons le pain avec la pure nature ! »

Tous ceux qui ont déjà goûté le pain paysan du Spessart connaissent son goût incomparable et puissant.
Pour beaucoup, il est tout simplement : « le meilleur pain du monde » et tous apprécient son excellente digestibilité et sa longue conservation. Quel est le secret de cette incomparable qualité ?


Un des meuniers au moulin des Produits de la Vie : « Eh bien, il n'y a pas de secret ! C'est la nature elle-même qui a l’art de faire du bon pain. Dans notre moulin, le seigle, le blé et l'épeautre sont moulus, comme autrefois, entre deux meules de pierre, Cette méthode a, depuis des milliers d’années, assuré à l'humanité l'approvisionnement en farine.


Aux Produits de la Vie, le grain est moulu avec soin, sans pression, par abrasion entre deux grandes meules de pierre, l’une, inférieure, étant fixe et
l’autre, supérieure, tournante. Une succession de plusieurs moulins ainsi qu’une mouture en douceur par étapes à basse température permettent d'obtenir une farine de grande qualité. Et, le plus important : le germe du grain reste dans la farine !
Il faut savoir que dans les minoteries actuelles utilisant de lourds cylindres, le germe est retiré du grain pour des raisons techniques. La préservation du précieux germe dans toutes les farines des Produits de la Vie représente de nos jours une véritable rareté. »

Pourquoi est-il si important que le germe du grain soit préservé ?


Le maître meunier aux Produits de la Vie: « Le germe du grain est, pour ainsi dire, le « porteur de vie » dans chaque grain de céréale. Il contient de nombreux minéraux des vitamines et d’importants acides aminés. Toute maturation et tout processus de développement part du germe. C'est lui qui impulse la croissance du grain lors-qu'on le met en terre. En lui se trouvent toutes les informations nécessaires à la plante, d'où le terme « porteur de vie ». Pour la poussée de la pâte grâce au levain, tout comme pour la cuisson du pain, c'est également le germe qui dirige les opérations et non le boulanger ! Ses enzymes libèrent les éléments vitaux contenus dans les céréales, qui seront alors facilement assimilables par le corps humain ».

Aux Produits de la Vie, à côté des pains paysans et des pains complets, on trouve des pains « blancs », des baguettes et des petits pains. Contiennent-ils encore des éléments vitaux ?

Un meunier: « Dans le cas des farines plus claires, seule l’enveloppe du grain, appelée le son, est tamisée. Le pain « blanc » donc plus clair s'en retrouve moins riche en fibres. Cependant le précieux germe est parfaitement conservé, ce qui rend nos pains « blancs » plus nourrissants tout en restant légers, et ce qui leur permet de se conserver étonnamment bien. Rien de comparable avec les farines blanches utilisées communément de nos jours !

Le maître meunier: « … et pas non plus au niveau du goût ! Nos pains « blancs » sont légers, digestes et savoureux ! Nous laissons également aux pâtes le temps de mûrir pendant au moins 20 heures, ce qui leur permet de développer tout leur arôme. »

La pâte mûrit pendant 20 heures avant la cuisson ?

Le maître meunier: « Oui, tous nos pains sont faits au véritable levain, provenant de nos propres cultures. Nous n’utilisons pas de cultures externes pour le démarrage de nos levains. Notre fondement reste la vie contenue dans le grain, la pure nature !Le germe du grain de céréale contenant la vie, avec ses précieux enzymes et vitamines est irremplaçable pour faire un véritable levain. Un processus de maturation de 20 heures permet à une véritable communauté « d’ouvriers » microscopiques comme la lactobacilliaceae et les levures naturelles, d’améliorer considérablement le goût, la digestibilité et la conservation du pain, mais également de faire en sorte que les éléments nutritifs contenus dans les céréales soient bien assimilés par le corps humain. Pour la préparation de notre levain, l’ingrédient le plus important à côté d’une farine saine est le temps !

Quels autres ingrédients composent ce pain ? Utilisez-vous des additifs ?

Le maître meunier: « A quoi serviraient des additifs ? Le grain livre tout ce qui est nécessaire pour faire un bon pain… bien sûr seulement lorsque le germe reste intact ! Nos pains sont faits de farine, d’eau et d’un peu de sel de roche, c’est tout ! Nous avons par ailleurs quelques variétés de pain aux graines de sésame, de lin, de tournesol ou aux épices. Pour les pains d’épeautre, nous préparons un levain d’épeautre. Nos clients le savent : nous faisons le pain avec la pure nature. »

Merci beaucoup

Contact direct

Votre adresse